Se retrouver….

le

Je me suis enfin retrouvée…. Il était temps. Durant de long mois, j’ai mis ce que j’aimais le plus (les chevaux) de côté, tout ça pour des obligations qui n’en valaient enfin de compte pas la peine. Lorsque je me suis enfin éveillée, et que je me suis rendue compte de tout ce temps perdu, j’ai voulu rattaquer fort, trop fort. Monter Rytminka, travailler Coccinelle, apprendre des tours à Pompon. Trop de chose! Par où commencer? par qui attaquer? A quelle rythme? Il me fallait trouver un temps important pour tout mener de front. Je me suis mise une pression de dingue et je n’ai enfin de compte rien fait…

L’ampleur des tâches me semblait trop lourde, me demandait trop de discipline, de motivation, je me suis dégonflée et je me suis cachée derrière des excuses toutes faites : pas assez de temps, pas le bon jour pour monter, trop de vent, trop de pluie, trop de boue, etc….

Mais voilà qu’après avoir lu un livre (Vivez votre vie en mieux), je me suis rendue compte que le seul problème c’était moi. Pourquoi je me mettais une telle pression? Pour impressionner qui? Je devais me mettre des petits objectifs et monter graduellement la difficulté et c’est ce que j’ai commencé à faire.

Reprendre mon rythme doucement avec mes chevaux, me faire plaisir sans complexer, ne pas me comparer à x ou y, faire les choses comme je le sentais. J’ai donc repris les choses en mains : nettoyage du champ plusieurs fois par semaine, prendre le temps de grattouiller mes grosses, de vivre à leur côté en profitant de l’instant.

J’ai recommencé à sortir avec ma jument en faisant des balades non prise de tête, quoique sportive! Après des mois tranquilles, sortir seule avec moi, ma jument avait du mal à se remettre en route. J’ai redécouvert à quel point ses moments magiques me manquaient… Sortir, profiter, savoir être à l’écoute de sa monture, savoir mettre pied à terre pour lui ouvrir la voie et lui montrer que tout va bien se passer et qu’elle peut compter sur moi, m’ont rappeler la raison pour laquelle je possédais des chevaux.

Depuis Octobre, je suis allée plus « loin » en m’obligeant à travailler ma jument Rytminka une fois par semaine, le Samedi ou le Dimanche en me le notant dans mon bujo, bloquant du coup un aprem. Profiter sans se presser, sans se dire « je dois me dépêcher car je dois aller au boulot » ou faire mille autres choses. Si j’ai dû en arriver là, à devoir noter, c’est que si je ne m’oblige pas à prendre du temps pour moi, personne ne le fera.

Et vous savez quoi? Une fois par semaine ne me suffit pas, je monte dès que j’en ai la possibilité. On ne fait pas de grosse séance, on travaille soit dans le champ entre 20 et 30min, détente comprise, soit on fait une petite balade. Je  fais au feeling, on réapprend ensemble. J’ai délaissé les rênes ajustées pour avoir une jument qui se place seule au fil de la séance; mon but n’était pas de faire de la « belle » équitation classique, avec un cheval bien rond, bien carré, pouvant faire des déplacements latéraux sans problème! Non, je cherche une extension de moi, guider ma jument dans un mouvement avec le poids de mon corps et l’aide de mes jambes. Mes problèmes d’épaules ne me permettent plus de pouvoir compter sur mes mains, et mon assiette semble bien meilleur depuis que j’ai relégué mes mains à la dernière place. Elles ne me servent qu’en dernier recours. Je veux tendre vers une équitation loisir et assumée avec une jument tranquille.

Et je vois bien que ça réussit à ma jument qui se pose de plus en plus lors de nos séances, si bien que lors de la dernière balade que l’on a fait, j’avais une jument encolure basse et complètement sereine! On a fait un tour du lac, endroit qui a subit de grand changement lors d’une remise à « neuf » et bien qu’intriguée et un peu stressée, elle n’a pas fait le moindre écart. J’étais très à l’écoute et je la félicité de tous les efforts qu’elle faisait et nous avons passé un très bon moment toutes les deux. Pas d’hennissement de stress ou d’encolure tendue. Un vrai régal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.